Les cloches de l'église de Saint-Vincent
Zoom sur la vallée > St Vincent de Salers

En l'absence de monographie du curé desservant au début du XXème siècle (introuvable) et d'article sur un bulletin paroissial Monsieur Félix VERDIER a enquêté sur place et s'est rendu avec Monsieur RODDE, Maire de St VINCENT, dans le clocher afin d'effectuer des photos inédites.
Je le remercie vivement pour ses recherches et la réalisation de cet article.

Le clocher de SAINT-VINCENT abrite, outre un clocheton, trois cloches qui portent sur leur robe une inscription en relief en partie identique :
«  L'AN DU JUBILE 1886 / .../ BENITE PAR MR J.CHOMEIL / CURE DOYEN DE SALERS / MR PIERRE ALBESSARD CURE DE SAINT VINCENT / MR THEODORE BARON DE SCORRAILLE MAIRE » et sur leur bord le nom du même fondeur « DUBUISSON FILS FONDEUR A PARIS ».
(Le baron de Scorraille (1813-1893) était propriétaire de Chanterelle et fut maire de Saint-Vincent de 1878 à 1888).

Les autres lignes de l'inscription soulignent l'identité de chaque cloche renforcée par une ornementation spécifique.

La petite cloche



La petite cloche (diamètre 75cm – poids estimé 250 kg)

« J'APPARTIENS A LA FAMILLE MATHIEU DE CONDAMINE / PARRAIN LOUIS MATHIEU / MARRAINE MARIE MARGUERITE MATHIEU ».

Les effigies en relief de St Pierre et de St Jean Baptiste ornent les flancs de la cloche et celle de St Paul la partie opposée à l'inscription.

A remarquer la formulation
« J'APPARTIENS A » employée, on peut le penser, pour éviter une réquisition éventuelle comme durant la Révolution.



La cloche moyenne (diamètre 85 cm, poids estimé 350kg)

« A ETE DONNEE PAR LA FAMILLE ESPINASSE DE ROCHE /.../PARRAIN MR AUGUSTIN ESPINASSE /MARRAINE MLLE MARIE ESPINASSE ».

Les effigies en relief de la Vierge Marie, de St Joseph avec l'Enfant Jésus dans les bras et de St Mary composent l'ornementation. (voir photos ci-dessous) :

§GALERY:350:543b78410eb43.jpg,543b785b5771b.jpg§

La grosse cloche (diamètre 97 cm, poids estimé 550 kg )

« J’AI ETE DONNEE A L'EGLISE DE CEANS / PAR LA FAMILLE DU FAYET DE LA TOUR /.../ET NOMMEE / MARGUERITE MARIE / PAR MR HENRI DU FAYET DE LA TOUR / ET DAME MARGUERITE LIVIO SA FEMME ».

L'ornementation est remarquable : sur les flancs, inscrits en relief à l'intérieur d'une cordelière, un écu aux armes des du Fayet de la Tour et un écu parti aux armes des de Livio et des Lecointe de Lavau, famille maternelle de Marguerite Livio.

A l'opposé de l'inscription, on peut voir un Christ crucifié au dessus d'un médaillon au profil du Christ avec l'inscription : « CHRISTUS JESUS DEUS FIILIUS HUMANI GENERIS SALVATOR »
et, de chaque côté de la croix, un médaillon avec au centre un soleil englobant le monogramme IHS surmonté d'une croix.

(voir photos ci-dessous) :

§GALERY:350:543b787dc08cd.jpg,543b7894364dd.jpg§