les cloches de l'église du Vaulmier
Zoom sur la vallée > Le Vaulmier

Contrairement au FALGOUX, nous n'avons pas en notre possession la monographie du curé désservant.
Par chance, nous avons trouvé la description des cloches de l'église du VAULMIER, dans le bulletin Notre Dame de Lorette de 1912.
L’église du Vaulmier possède 3 cloches :

La première cloche a une circonférence de 2,70m.

Le parrain est Jean Laviolle du village de la Morethie, la marraine est Mme Claudine Conort, veuve Chastel de la Morethie.

Cette cloche fondue à Paris, porte l’inscription suivante en relief, encadrée dans des guirlandes perlées :
«Don pieux fait à l’église du Vaulmier par Messieurs les propriétaires et commerçants de cette commune résidant à Paris ».


Image title


Tout autour sont disposées les figurines en bas-relief :

  • de Jésus-Christ en croix, aux pieds duquel sont la Très Sainte Vierge et Saint Jean,

  • de la Très Sainte Vierge portant l’enfant Jésus,

  • de Saint Pierre avec les clés relevées, 

  • de Saint Férréol, soldat martyr et patron, couronné avec palme et lance.

    Fondeurs : MM. Gallois et Dubuisson, brevetés à Paris.



La deuxième cloche, d’une circonférence de 2,34 m a pour parrain M. Jean Chastel et pour marraine, Dame Elizabeth Ribes.

Fondeur : Paintandre.

Tout autour de la cloche on lit une inscription en latin.
Traduction en français : « A la plus grande gloire de Dieu et de la Vierge Marie, pour le salut de tout le peuple et la conservation des fruits de la terre ».

Sur cette cloche est moulée une petite croix, à chaque bras de la croix, on remarque une tête d’ange ailé.


La troisième cloche date de 1660.

On y remarque trois fleurs de lys superposées, un léopard droit couronné (signe distinctif du marquisat) et surmonté d’une hache.
Un peu plus bas on aperçoit quatre fleurs de lys intercalées entre des petites croix, deux écussons carrés et un léopard non couronné.

On lit sur la cloche les inscriptions suivantes :

  • Messire Guillaume Raoux, curé de St Vincent d’où dépendait la section du Vaulmier.

  • Messire Gobert Raoux, vicaire et parrain, Magdelon Raoux, marraine.U

  • Une inscription en latin.
    Traduction en français : « A la plus grande gloire de Dieu et de la Vierge Marie, pour le salut de tout le peuple et la conservation des fruits de la terre"

    Les fidèles ont un culte particulier pour cette cloche, car, d’après un dicton populaire, elle est d’une grande efficacité pour éloigner les orages.