Présentation du site

Introduction

Sur cette terre cantalienne, la vie a été dure, difficile.
Dans la Vallée du Mars, au fil du temps, on peut imaginer les villages et les hameaux, les églises, les cimetières, les écoles, les petits commerces... et toute une population, petits et grands.

En réalisant ce site, j’ai pensé àtous ceux que j’ai connus et que j’ai croisé le regard, mais aussi à ceux que je n’ai pas connus, tous héritiers des traditions de nos ancêtres.
Ils sont nés dans cette vallée, ils yont vécu, certain l’ont quittée, d’autres sont restés.
Je les imagine à travers les livres et les témoignages, rivés sur leur terre, dans les champs, dans les estives, sur les chemins, suivant une procession, partageant une veillée ou dansant une bourrée...

J’ai pensé à eux, à leur vie, leur travail, leurs joies et leurs peines, leurs réussites ou leurs échecs, et je leur dédie ce site en espérant qu’ils ne tomberont pas dans l’oubli pour les générations futures.


Remerciements

Avant tout, je tiens à remercier mon fils Jérémy sans qui ce site n’aurait jamais vu le jour.
En 2009, à 12 ans, il a créé la première version du site et a su faire face à toutes mes exigences. En 2014, agé de 17 ans, et beaucoup plus expérimenté, il me propose de lui donner un aspect plus moderne.
Ensemble nous élaborons une nouvelle version du site tant au niveau du design que de l'aspect fonctionnel avec 2 thèmes «la vallée hier » et « la vallée aujourd'hui ». Un forum est en cours de réalisation afin de faciliter les échanges.

Au cours de l’élaboration de ce site, j’ai souvent fait appel aux connaissances de passionnés de généalogie, d’histoire locale, de patrimoine.

Un grand merci à l’Association ASPECT (Association Sauvegarde du Patrimoine, de l’Environnement ,de la Culture et du Temps...) qui a accueilli chaleureusement mon projet de bulletin. Grâce à leur soutien moral, financier et matériel sur le terrain, mon bulletin " la vallée du Mars au fil du temps " a vu le jour en juillet 2007. Il paraît deux fois par an et m’a permis de créer un contact avec les résidents de la vallée, les expatriés et surtout avec les " anciens ", de faire connaître la vie quotidienne et le patrimoine de la vallée aux touristes de passage mais également à toux ceux qui en font la demande.

Un remerciement particulier à Lucienne et Claude PIGOT qui m’ont permis d’accéder à leur bibliothèque et ont su m’apporter leur aide pour numériser des documents dans les bibliothèques, sans oublier leurs conseils avisés sur la rédaction des différents articles.

Mes remerciements vont également aux"photographes" d'ASPECT qui, grâce à leur grande connaissance du terrain, m'ont fait bénéficier de magnifiques photos en particulier sur les burons d'altitude et les croix isolées. A savoir Suzanne et Jean-Claude DUEZ, Lucienne et Claude PIGOT ainsi qu'Alban CHEYVIALLE (voir son site photos : http:/albancheyviallephotos.doomby.com).

Je remercie également Serge HERCOUET d'Anglards de Salers pour la réalisation des nombreuses vidéos qui illustrent certains de mes articles.

Ces articles, qui vont alimenter les différentes rubriques de ce site sont issus :

Des témoignages récoltés auprès des anciens de la vallée :

Mimi DUBOIS et Jeannette MATHIEU de Saint-Vincent,

Adeline GAUTHIER, Suzanne DUEZ, M. JP. ALBESSARD, M. Jacques NAVROT, M. et Mme VERDIER, du Vaulmier,

Henriette FAUX, Jean RONGIER Jean PERRET, Germaine VALARCHER et sa fille Monique, M. FERRAND ainsi que Melle CHAMBRE et  M. FABRE du Falgoux, sans oublier Madame Josette MAISONNEUVE, fille de M.et Mme FABRE qui m'a transmis de nombreux documents.

M. Félix VERDIER de Trizac.

Ils m’ont fournis beaucoup d’informations sur la vie de la vallée autrefois grâce à leurs témoignages, leurs écrits et leurs photos privées.

De nombreuses personnes citées ci-dessus (en italique), et qui ont collaboré en témoignant, sont décédées aujourd'hui. Je les remercie pour leur sens du partage. Elles resteront dans mes souvenirs et dans mon cœur.

De livres ou d’articles déjà publiés, et trouvés au cours de mes recherches :

Je tiens à remercier :Jean-François MAURY qui m’apermis de reprendre des informations parues dans son livre « Contes et légendes de St Vincent de Salers » (édition Ostal del libre,Aurillac 2001). Il m’a également donné l’exclusivité de ses articles qui constituent la suite de son livre.
Jean-Paul VERGER, pour le prêt de nombreux livres, pour ses écrits dans différentes revues, et pour sa très grande connaissance du Falgoux.  Il a collaboré de nombreuses fois en rédigeant des articles.
Jack ROGER qui m’a autorisé à reprendre les articles qu’il a écrit dans la revue « les amis de Saint-Vincent ». Il a été également l’auteur de quelques articles suite à ses recherches dans les délibérations municipales de Saint-Vincent.
Anthony CHAMBON, pour son livre « d’Apchon à Salers : la baronnie des Valmiers et ses voisinesXIVème-XVIIIème siècles » dans lequel j’ai puisé de nombreuses informations historiques.
M. et Mme MOULIER de l’Association « Cantal Patrimoine » qui m’ont souvent fournis des renseignements sur la vie religieuse et les églises (extraits de leurs livres). Mme MOULIER est également archiviste au diocèse de St Flour et je la remercie pour m’avoir transmis des documents relatifs à la vallée du Mars.
Le personnel des Archives Départementales du Cantal pour leur aide dans mes recherches. Certaines photos de mon site sont issues de la photothèque des archives.

Je ne veux pas oublier dans mes remerciements mon oncle Louis FAUCHER de St Vincent, qui m'a transmis les copies d'un grand nombre de cartes postales de la vallée ainsi que des photos anciennes et qui n'hésite pas à corriger mes erreurs quand il en trouve.

Quel plaisir de recueillir des témoignages, quel bonheur de découvrir, au fil des lectures, des écrits oubliés !
Les mots, comme les êtres, naissent, vivent, meurent et tombent dans l’oubli.

Le bulletin et ce site ont été créés afin de faire connaître le passé et le présent de la vallée du Mars en se référant à des articles, des documents déjà parus mais le plus souvent oubliés ou tout simplement méconnus de la majorité des gens. Je m’efforce toujours de citer mes sources.

Certains articles sont issus de la mémoire (orale ou écrite) des gens, et parfois cette mémoire peut faillir. N’hésitez pas à apporter des précisions complémentaires ou même à témoigner.

J’espère vous faire découvrir plein de " richesses " sur cette vallée que j’aime tant.


La généalogie, une passion

J’ai foulé la terre de mes ancêtres de la vallée du Mars depuis ma plus tendre enfance.
Déjà, toute petite, j’avais l’impression de faire partie d’une grande famille remplie de cousins et de cousines. Chaque année, mon père Jean FAUCHER, natif de Saint-Vincent, me disait : « dis bonjour, c’est un cousin », ou «viens, nous allons rendre visite à une cousine »...
C’était certain, pour moi, nous étions tous cousins dans cette vallée !!!

De nombreuses années plus tard, l’impression de mon enfance se confirme. Aujourd’hui, je découvre, grâce à la généalogie sur internet, de nombreux «cousins » éparpillés dans toute la France. Nous avons tous un lien commun : des ancêtres qui ont vécu dans la vallée du Mars à une certaine époque.
Je ne pourrai jamais assez remercier Jean-Paul VERGER, qui, inlassablement, a recueilli de très nombreuses données dans les registres civils sur l’ensemble des familles ayant vécu dans la vallée (au Falgoux essentiellement) retranscrites sur le site internet de Généanet pour en faire profiter la communauté.
Grâce à ces relevés, j’ai pu répertorier mes ancêtres dans la vallée du Mars jusqu’en 1600 environ soit la bagatelle de 14 générations !!! Cela semble incroyable.
Quand on sait qu’autrefois, lesfamilles de 8 à 10 enfants étaient fréquentes, je vous laisse imaginer le nombre de cousins !!!!

" Parler de nos ancêtres, c’est les faire revivre,
Ne rien dire, c’est les oublier "

J’espère que ce site attirera et surtout retiendra toute votre attention.
Je vous souhaite une bonne navigation, et surtout, n’hésitez pas à témoigner.


Françoise PICOT-FAUCHER